BIOGRAPHIE MUSICALE

Né en 1968 dans la région Morgienne, c’est là qu’il passera l’essentiel de son enfance. Une mère pianiste le baigne quotidiennement de musique classique et de chansons françaises, tel que celles de Brel et de Barbara, qui fera naître son envie d’expérimenter à son tour cet instrument avec lequel il se familiarise rapidement entre 6 et 12 ans.

A 15 ans, il fonde, avec Olivier Pidoux son pote de toujours, un groupe pop-rock “Irish Rose”, dans lequel ils seront rejoints successivement par Blaise Magnenat et François Vé. Dans ce groupe, Stéphane tiendra successivement la basse, les claviers, la guitare, mais toujours… la voix. C’est également durant cette période qu’il découvre, sans se l’admettre encore, son incroyable facilité à composer et écrire des chansons et le plaisir que cela lui procure.

Cette magnifique expérience ne s’arrêtera qu’en 1996, après une trentaine de scènes romandes écumées lors de festivals, et la production de deux albums CS: “Colors are blending… songs are joining…” en 1992 et “Let the water /kul/ sous les ponts” en 1996. Les influences de cette époque se partagent entre “Simple Mines, U2 et Led Zepplin”; les textes sont en anglais. 

En 2003, il décide de reprendre son Rêve et concocte un album Magique intitulé “Chez Moi, les jours…Père”, en collaboration avec Olivier Pidoux et Bob Arnedo (Jazz Orange) pour les arrangements. Ses influences ont évolué et sont alors solidement ancrées dans la chanson française “Goldmann, Obispo, Cabrel, Calogero, De Palmas, Daho…”. C’est en novembre 2005 que l’album verra véritablement le jour après plus de deux ans d’un travail soigné.

En mai 2005 et après avoir joué essentiellement seul, sur scène ou dans la rue, il rencontre Dominique Bollinger. Ce dernier se charge de mettre en place un arrangement pour la scène, constitué d’un groupe de six musiciens et d’un ingénieur du son. Superbe! (Raphaël Favre, batterie – Dominique Bollinger, basse piano – Carl Ducasse, guitare – Olivier Diserens, guitare – Naty et Michèle, vocaux et Michel Gallone, ingénieur).

En 2008, Stéphane met momentanément sa vie d’artiste en retrait. Durant 10 ans, il continue d’écrire, composer et arranger, et c’est en 2018 qu’il fait son retour avec de nouvelles productions… et c’est avec une grande joie qu’il renoue avec la scène dès la fin 2018.